Mission terminée : cahier d’un (non) retour au pays natal

Comment concilier les différentes identités que la culture, ancestrale ou coloniale, a implantées en nous? Comment lire le paradigme de nos sociétés quand on a longtemps porté les lunettes d’un Autre? Jusqu’où est-on soi, à partir d’où devient-on l’Autre ? Quelle est la juste mesure entre nos obligations communautaires et cette soif de découverte et de paix individuelle qui sommeille en chacun de nous ? A ces questions graves, Mongo Beti répond avec humour et ironie dans Mission Terminée. Les romans de Mongo Beti sont, avant tout, des bijoux d’érudition ; celui-ci ne...

Lire la suite

Le pauvre Christ de Bomba : les dernières heures d’une utopie impérialiste ?

C’est au chevet de la mission colonisatrice que nous convie Mongo Beti dans ce grand classique de la littérature. Pour confesser le mourant, le Révérend Père Supérieur Drumont, brave prêtre en quête de brebis égarées à guider. Témoin malgré lui du semi-échec de l’évangélisation de l’Afrique, puis défenseur des villages que couvre sa paroisse contre les excès de l’administration coloniale, le révérend est le héros de ce récit haut en couleurs, drôle et grave à la fois, fidèle à la patte de Mongo Beti. Mongo Beti et la nécessité d’être un écrivain gênant...

Lire la suite

Main basse sur le Cameroun : autopsie d’une Hydre coloniale

Paru en 1972, Main basse sur le Cameroun fut censuré, puis autorisé en 1976. On peut imaginer l’embarras de Ferdinand Oyono, alors représentant du gouvernement camerounais en France, auteur du Vieux nègre et la médaille (1956), lorsqu’il se retrouva dans les rouages de la mécanique qui censura l’ouvrage de son compatriote. Car c’est cette mécanique, précisément, que Mongo Beti décrit ici, démontrant que la décolonisation n’était en fait qu’une métamorphose de l’autorité française. Telle l’hydre de Lerne : en croyant couper la tête de la colonisation, on en a...

Lire la suite

Trop de soleil tue l’amour

    Un roman de Mongo Beti paru en France le 20 janvier1999 aux éditions Julliard   Les histoires d’amour finissent mal en général, dit l’adage. Pour Zamakwé, journaliste féru de jazz et de whisky, elles finissent en catastrophe, emportant sur leur passage tout ce que peut rêver un homme de stabilité et d’harmonie. C’est à une bonne partie de rigolade sur fond d’Afrique postcoloniale que se livre Mongo Beti dans cet ouvrage, prenant un malin plaisir à mettre en scène des intellectuels au potentiel frustré, et à les torturer dans un enchaînement d’évènements...

Lire la suite

Remember Ruben

REMEMBER RUBEN, Union générale d’éditions, 1974 Pour qui a lu l’œuvre de Mongo Beti, Remember Ruben fait écho à main Basse sur le Cameroun, ce carnet secret de la décolonisation du Cameroun, pour lequel l’auteur a payé très cher son audace. Dans ce rêve éveillé où se mêlent l’Histoire, la tradition et une pointe de fantastique, il est question de colonisation européenne et des travaux forcés, d’une remise en question de la sincérité de l’hospitalité africaine, de l’industrialisation du labour géant que représentait l’Afrique pour les puissances coloniales...

Lire la suite