Née le 19 septembre 1964 et décédée le 7 avril 2005, est un écrivain du Zimbabwe. Elle a d’abord travaillé dans des champs de coton dès l’âge de huit ans. Elle étudie ensuite la littérature anglaise et voyage au Canada, où elle se marie en 1987. Revenue au Zimbabwe en 1995, elle devient en 1997 directrice de la Galerie nationale du Zimbabwe. Elle retourne en 2004 au Canada, où elle meurt en 2005. Yvonne Vera faisait partie d’un groupe d’auteurs africains, comprenant Wilson Katiyo, Chenjerai Hove et Charles Mungoshi, qui utilise la tradition orale des campagnes shona pour véhiculer un message de résistance à la domination blanche sur l’ancienne Rhodésie.
Ses œuvres :
Why Don’t You Carve Other Animals, 1992
Nehanda, 1993
Without a Name, 1994. [Trad. de l’anglais par Geneviève Doze]. Une femme sans nom, suivi de Sous la langue. (1994 et 1996). Paris: Fayard, 2006. [Récits].
Under the Tongue, 1997.
Butterfly Burning, 2000. [Trad. de l’anglais par Geneviève Doze]. Papillon brûle. (1998). Paris: Fayard, 2002. [Roman]
The Stone Virgins, 2002.[Trad. de l’anglais par Geneviève Doze]. Les vierges de pierres. (2002). Paris: Fayard, 2003. [Roman].