Dramaturge, romancier, Poète, essayiste, tels sont les niches de cet écrivain nigérien célèbre.
Né à Abeokuta en 1934 et toujours en vie (Nigeria), Soyinka fit des études universitaires à Ibadan et à Leeds avant d’être accepté au Royal Court Theatre, à Londres, en 1958-1959. Après six ans passés en Europe, il devint universitaire à Ibadan, lfé, Lagos et de nouveau à Ifé à partir de 1975. Sa carrière universitaire s’efface cependant devant sa carrière théâtrale : fondateur et directeur du théâtre Irisun et du « 1960 Masks Theatre », puis du Orisun Theatre Company, metteur en scène et parfois acteur, il est surtout dramaturge. Tour à tour, il chante et satirise l’indépendance nigériane dans ses pièces célèbres depuis 1958. Ensuite en 1960 des motifs fantastiques Yoruba jouent un rôle dans ses comédies. Il reste dans les mémoires comme étant le premier africain à obtenir le premier prix Nobel de la littérature en 1986.