Zimbabwéenne né en 1971, Petina Gappah a étudié le droit dans les universités de Cambridge, de Graz et du Zimbabwe. Elle est spécialiste du commerce international avec les pays en voie de développement. Son recueil de nouvelles intitulé Les Racines déchirées a reçu le prix du Guardian pour un premier romanq.  Elle écrit en anglais et en ​​Shonna, sa langue maternelle. Son premier livre, une élégie pour Easterly, recueil de nouvelles, a été sélectionné pour le O’Connor histoire Prix international du court-Frank.  Le livre a été décrit comme « un patrimoine sur toutes les couches de la culture du Zimbabwe. Elle remporte le Guardian First Book Award en 2009, date à laquelle elle se revendique «la voix du Zimbabwe ».
Ses ouvrages :
Une lettre ouverte à M. Thabo Mbeki, publié en Granta
« La Danse Mupandawana Champion », un court récit publié dans un espace public
« Epoux Rosie », une courte histoire publiée dans PEN Amérique
Les racines déchirées (2009). [Trad. de l’Anglais par Jean-Claude Walfisz]. Paris: Plon, 2010. [Nouvelles – Histoires].