Amadou Hampaté Bâ est un écrivain et ethnologue Malien . Il est né en 1901 à Bandiagara au  Mali. Il est originaire d’une famille aristocratique peule.Il est mort le 15 mai 1991 à Abidjan.
Il traversa le siècle, ou presque, vécu l’essentiel de son existence à l’époque coloniale et incarné toute la richesse des cultures traditionnelles africaines dont il se fera le défenseur, plaidant pour la reconnaissance de leur place dans le patrimoine de l’humanité.
D’abord initié aux traditions peules, il est ensuite formé à l’islam par son maître le mystique Tierno Bokar, dont il fréquente l’école dès l’âge de 7 ans et qui laissera en lui une empreinte indélébile. Plus tard, il sera l’un des premiers africains à suivre les cours de l’école française.

Qualifié de « grand sage » de la littérature africaine, terme que sa modestie lui interdisait d’accepter, Amadou Hampaté Bâ a été le premier auteur de la littérature écrite en Afrique noire, le premier africain également à témoigner du quotidien de l’administration coloniale qu’il a servie pendant près de 20 ans, le premier aussi à se soucier de collecter les richesses du patrimoine oral du continent. De l’époque coloniale son œuvre porte témoignage de façon exceptionnelle. Les récits de vie, les instantanés saisis au quotidien entre indigènes et administration confèrent à ses écrits une valeur mémorielle qui situe son œuvre très à part dans la production littéraire africaine.