Camara Laye est  né le 1er janvier 1928 à Kouroussa, un village de Haute-Guinée, et mort le 4 février 1980 à Dakar. D’un CAP de mécanicien vers une lancée dans la littérature à partir de 1953 avec « L’Enfant noir », ses fonctions au ministère de l’information sont connues à Konakry jusqu’en 1963. Après son exil, il retourne définitivement au sénégal lors de la dérive dictatoriale du régime d’Ahmed SékouTour é en 1966. Il meurt en 1980 à Dakar.